Dans ce recueil de quatre articles théoriques écrits entre 1976 et 1979,
W. R. Bion aborde certains de ses thèmes fondamentaux : la césure, la turbulence émotionnelle, la preuve de la pertinence d’une interprétation et les difficultés de communication entre analyste et analysant lors de l’expérience analytique. Les deux premiers articles, “Emotional Turbulence” et “On a Quotation from Freud”, ont été d’abord publiés dans les actes du congrès deTopeka (mars 1976), par l’International Universities Press, New York. Les deux autres, “Evidence”
et “Making the Best of a Bad Job” (le dernier article écrit par W. R. Bion), sont parus dans The Bulletin of the British Psycho-Analytical Society. Ces quatre textes ont été réunis par Francesca Bion, en 1987, sous le titre Four Papers et constituent aujourd’hui la troisième partie des Clinical Seminars and Other Works, publiés par Karnac en 2000. L’édition française de ces articles est suivie d’une postface par Pierre-Henri Castel, d’un index et d’une bibliographie, ainsi que d’une reproduction d’un dessin des Carnets de Léonard de Vinci, cité par Bion.

Ces textes, jusqu’alors inédits, retranscrivent les derniers séminaires donnés par W. R. Bion dans la clinique Tavistock, à Londres, entre 1976 et 1979. En laissant une large part au dialogue, le psychanalyste souligne l’importance de l’observation et de la présence “tierce” en cours de séance, explore le rêve et la conception psychanalytique du temps, aborde le rapport entre l’art et la psychanalyse. L’ouvrage inclut en outre un entretien de Bion avec Anthony G. Bannet, réalisé en 1976.

En avril 1976, au Veterans Administration Hospital, à Los Angeles, vingt-cinq psychiatres, psychothérapeutes et psychologues se réunissent pour quatre discussions successives avec le psychanalyste britannique W. R. Bion.
Ce livre est la retranscription des propos recueillis lors de cette rencontre, où l’on questionne l’auteur sur certains de ses concepts, mais avant tout sur sa pratique analytique. Il fait partie de la série des séminaires cliniques donnés par l’auteur.